Après-midi Nantais

Départ de Laval à midi, direction la cité des Ducs ! Après une rapide pause déjeuner, nous avons embarqué dans le Maillé-Brézé pour remonter l’histoire. Escorteur d’escadre mis à l’eau en 1955, ce navire de 132m de long aura servi la Marine Nationale jusqu’en 1988, année où il est devenu musée flottant.

D’abord prévu pour être un escorteur antiaérien, il a subi une refonte pour se spécialiser en lutte anti sous-marine. Nous avons pu alors apprécier l’évolution des techniques ainsi que ce que pouvait être la vie des 347 marins qui composaient son équipage.

 

Deuxième waypoint de notre escale : « La Cale 2 l’Île », association pour la sauvegarde du patrimoine maritime et fluviale. Accueillis par trois bénévoles de l’association, nous avons découvert leurs travail, techniques et outils dans un fabuleux hangar regorgeant de surprises ! Point de doute sur la passion qui les anime, encore merci à eux. Si à l’occasion vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à aller les rencontrer !

Un petit verre clôturera ce bel après-midi. Mais avant de partir, un petit tour pour aller voir la source des barrissements qui en a étonné plus d’un, l’éléphant de la compagnie Royal de Luxe !

Vous trouverez plus de photos dans notre galerie !

Nouvelle association sur le campus Ouest

         En ce début d’année, une nouvelle association a été créée, la West Association for Vessels of ESTACA (WAVE). Présentée lors du congrés de la FAE, l’ensemble des Estaciens du Campus de Laval ont pu la découvrir lors de la seconde semaine des associations. Deux objectifs animent cette nouvelle associaiton :

–  Proposer des activités ludiques et culturelles liées au domaine nautique (allant du permis bateau à des visites de musées).

–  Proposer des projets techniques maritimes: Monaco Solar and Energy Boat Challenge et Nobiliana.

L’Energy Boat Challenge est une compétition annuelle et internationale (12 nationalités), organisée par le Yacht Club de Monaco. L’objectif est de concevoir de manière innovante toute la propulsion et de construire le cockpit sur une base de petit catamaran (photo 1 ci-dessous). L’objectif d’un tel projet est de répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du monde du transport maritime de demain. Il nous apportera aussi un lien privilégié avec les industriels du milieu.

L’objectif du projet Nobiliana est de battre le record du ​monde de la traversée de la Manche la plus rapide en bateau électrique.​ Pour cela, le partenaire A2V, une entreprise concevant des bateaux utilisés dans le transport de passagers, met à disposition son prototype (photo 2 ci-dessous) . Le travail des membres de WAVE sera de convertir la totalité de la chaine de propulsion de ce bateau en passant du thermique à l’électrique. Par ailleurs, une pile à combustible alimentée en hydrogène fournira la puissance nécessaire aux moteurs électriques. Ce projet aura donc également un intérêt écologique puisqu’il proposera une solution envisageable pour un transport maritime sans émission.

Pour plus d’informations, n’hesitez pas à naviguer la page facebook de l’association : @WaveEstaca